Strauss khan humilié, tout comme le fut Gbagbo : alors, vous comprenez ce que « NOUS » avons ressenti???

Certains Françafricains  qui se sont gaussés des images dégradantes du Président Laurent Gbagbo (le Président Ivoirien) vont enfin comprendre ce que signifie  l’humiliation du représentant d’une Nation.
Des images humiliantes pour la France et le FMI
le 16 mai 2011 ! Elles choquent la classe politique française !

Le Sarkozysme a certainement commencé une longue descente vers l’enfer ! Avant d’être un socialiste, Dominique Strauss-Khan est avant tout l’ami de Nicolas Sarkozy qui l’a fait nommer au FMI et également celui du criminel contre l’humanité  ivoirien Alassane Ouattara.

Les images dégradantes du Président ivoirien le
11 avril 2011 ! Elles n’ont pas choqué la classe politique
française et le FMI !

Alors, Ça fait mal ?

Bruno Ben MOUBAMBA / bruno@moubamba.com

Strauss-Kahn, laurent Gbagbo, côte d’ivoire, france, afrique, Politique, Crise ivoirienne, nicolas sarkozy, PS, Abidjan, images dégradantes, Ivoire, Strauss-Kahn, laurent Gbagbo, côte d’ivoire, france, afrique, Politique, Crise ivoirienne, nicolas sarkozy, PS, Abidjan, images dégradantes, Ivoire, Strauss-Kahn, laurent Gbagbo, côte d’ivoire, france, afrique, Politique, Crise ivoirienne, nicolas sarkozy, PS, Abidjan, images dégradantes, Ivoire, Strauss-Kahn, laurent Gbagbo

Côte d’ivoire : Joyeuses pâques pour les petits Français et chocolat du sang en dégustation !!!


tumblr_lk5m1dvkaX1qfax53o1_500

Passez de joyeuses fêtes de Pâques 2011 et…

Quand vous irez ramasser les “œufs de Pâques” avec vos enfants, ayez une pensée pour les petits Ivoiriens que vous avez privés de médicaments pour ce chocolat ! Chaque morceau de chocolat que mange goulument vos enfants, est incrusté du sang de millier d’Ivoiriens tombés sous les bombardements et autres atrocités de l’armée française !

Chocolate

Morceaux choisis :

[…] un journal à l’expertise reconnue comme La Tribune publie un article au titre explicite: Pourquoi les chocolatiers se félicitent de la chute de Gbagbo dont le début mérite qu’on le cite : ” S’ils avaient pu voter, tous les grands chocolatiers auraient choisi Ouattara. La chute du clan Gbagbo, qui avait la main-mise sur la principale ressource végétale du pays, est une bénédiction pour la filière cacao qui l’appelait de ses vœux. “

Bien sûr , lorsque La Tribune parle de ” la filière cacao ” il s’agit de la ” filière cacao Occidentale ” , ce qui explique in fine la teneur ” critique ” de l’article de La Tribune dont les rédacteurs ont du mal à cacher leur joie à l’annonce de la ” chute du camp Gbagbo ” .
L’article omet bien sûr de signaler les développements de ces deux dernières années dans la filière et en particulier du rapprochement du ” camp Gbagbo ” avec le BRIC .

[…]

A contrario de la politique coloniale des sociétés Occidentales qui se contentaient jusqu’à’ un passé récent d’exporter des fêves , les états du BRIC agissant en tant que tels ou travers de proxys comme le Singapourien Olam international Ltd pour la Chine ont d’emblée placé la coopération avec la Côte d’Ivoire sous le signe d’un partenariat industriel , une politique que Laurent Gabgbo avait favorisé ces dernières années et que son adversaire Al Hassan Outtara ne cessait de critiquer dans son journal ” Le Patriote ” comme ce fut le cas lors du projet d’achat d’une usine de broyage de cacao aux États-Unis .

Ce tropisme ” Pro-Bric ” des producteurs de cacao Ivoiriens s’est confirmé après l’instauration par la ” communauté internationale ” de l’embargo sur l’exportation des fêves . Ceux-ci ont depêché des émissaires à Moscou , New-Delhi et Pékin pour trouver des débouchés à leurs récoltes et à terme , la ” crise Ivoirienne ” se poursuivant , il n’était pas inenvisageable de voir la plus grande partie de la production Ivoirienne partir vers ces pays pour ensuite revenir en ” Occident ” ou la demande persiste ! On imagine les conséquences d’une telle situation pour les chocolatiers Occidentaux et l’urgence d’en finir avec le ” camp Gbagbo ” . Alors que la France dénonçait la “spoliation des entreprises des filières cacao et café présentes en Côte d’Ivoire” après la décision de M. Gbagbo de contrôler l’achat et l’exportation du cacao et que les États-Unis parlaient de “vol” , Laurent Dona Fologo – président du Conseil économique et social – rétorquait ” Le monde n’est pas fait seulement de l’Europe. Le monde est vaste”.”Toutes les sociétés, d’où qu’elles soient, européennes, africaines, américaines, asiatiques, qui souhaitent avoir des relations commerciales avec la Côte d’Ivoire sur le café-cacao, sont toujours les bienvenues” Si nous avons d’autres marchés pour acheter notre café et notre cacao, je ne vois pas pourquoi on hésiterait” .

[…]

Au delà de dénoncer l’intervention colonialiste de la France en Côte d’Ivoire , cette intervention de la pègre armée Française dans la guerre civile Ivoirienne pose une question d’éthique : L’actualité s’est fait écho des ” diamants du sang ” , l’une des parties à un conflit civil n’ ayant pas l’heur de plaire à la ” communauté internationale ” , alors allons nous parler du ” chocolat du sang ” ?

Le cacao Ivoirien sera désormais frappé de la marque indélébiledes massacres commis à Duékoué et ailleurs par la soldatesque d’ Al Hassan Ouattara . Des massacres commis avec l’appui logistique de la pègre armée Française et en pleine connaissance de cause de ses chefs politiques et militaires puisqu’il apparaît que ” l’offensive éclair ” des soudards de Ouattara s’est faite avec l’ ” expertise ” de conseillers militaires Français .

Il n’est pas exagéré de parler de ” chocolat du sang ” et d’envisager des actions de boycott contre les sociétés Occidentales qui commercent le cacao en Côte d’Ivoire !

à présent, bonne chasse aux œufs de Pâques !!!

Lu sur Résistances Côte d’ivoire

                                                                           Yann-Yéc’han

Pour lire mes articles, mon site : http://criseivoirienne.weebly.com/Côte d’Ivoire, Le chocolat du sang, Laurent Gbagbo, Abidjan, crise Ivoirienne, Afrique, politique, Alassane Ouattara, actualités, Côte d’Ivoire, Le chocolat du sang, Laurent Gbagbo, Abidjan, crise Ivoirienne, Afrique, politique, Alassane Ouattara, actualités, Côte d’Ivoire, Le chocolat du sang, Laurent Gbagbo, Abidjan, crise Ivoirienne, Afrique, politique, Alassane Ouattara, actualités, Côte d’Ivoire, Le chocolat du sang, Laurent Gbagbo, Abidjan, crise Ivoirienne, Afrique, politique, Alassane Ouattara, actualités, Côte d’Ivoire, Le chocolat du sang, Laurent Gbagbo, Abidjan, crise Ivoirienne, Afrique, politique, Alassane Ouattara, actualités, Côte d’Ivoire, Le chocolat du sang, Laurent Gbagbo, Abidjan, crise Ivoirienne, Afrique, politique, Alassane Ouattara, actualités,France, Français, France, Français, France, Français, France, Français, France, Français, France, Français, France, Français, France, Français, France, Français, france, Français, France

LA FRANCE CLASSEE LOIN DERRIERE LA COTE D’IVOIRE ( de Laurent Gbagbo )AU NIVEAU DE L’IMPARTIALITE DES MEDIAS

Concernant la crise Ivoirienne, force est de constater que les médias Français, loin de redorer leurs blasons, s’enfoncent au contraire toujours plus dans leurs mauvaises habitudes.
Plus que jamais, il est IMPOSSIBLE d’écrire un article pour dénoncer l’intervention Française, ou encore, pour contester la légitimité de Alassane Ouattara, sans subir les  foudres de la  censure.
Ci-joint les liens de tous mes récents articles sur mon blog du Post (depuis l’arrestation du président Ivoirien par les forces Françaises) qui sont passés à la trappe, victimes des ciseaux impitoyables de la modération.
Je tiens à souligner que certains de ces articles n’étaient pas rédigés par mes soins et provenaient de médias Américains réputés tel que WikiLeaks ou encore, Inner city press pour ne citer qu’eux.

1)  http://www.lepost.fr/article/2011/04/16/2468302_cote-d-ivoire-les-photos-de-l-horreur-et-le-cri-d-alarme-d-amnesty-international_1_0_1.html

2)  http://www.lepost.fr/article/2011/04/20/2471746_un-criminel-de-guerre-a-l-elysee-declare-maitre-collard-sur-afrohistorama_1_0_1.html

3)  http://www.lepost.fr/article/2011/04/19/2470617_burkina-faso-la-situation-degenere-dangereusement_1_0_1.html

4)  http://www.lepost.fr/article/2011/04/15/2466832_revelations-a-l-appui-de-documents-classes-secret-defense-de-l-implication-de-la-france-dans-la-crise-ivoirienne_1_0_1.html

5)  http://www.lepost.fr/article/2011/04/12/2463681_cote-d-ivoire-meurtrissures_1_0_1.html

6)  http://www.lepost.fr/article/2011/04/18/2470183_cote-d-ivoire-le-conseil-constitutionnel-ivoirien-constate-la-vacance-du-pouvoir_1_0_1.html

Révolté, j’ai décidé d’écrire un article pour dénoncer la censure qui régnait sur le Post (et il est loin d’être le seul). Bien entendu, il  » ne leur  » a pas fallut deux petites minutes pour « jeter mon article à la poubelle »!!! Ces messieurs ne souffrent absolument aucune contestation.
Ci- joint l’article en question qui m’a valut d’être encore plus catalogué que je ne l’étais déja avant:

7) http://www.lepost.fr/article/2011/04/18/2470157_le-post-tenu-d-observer-certaines-regles-speciales-concernant-la-delicate-crise-ivoirienne_1_0_1.html

tout au long de ces 5 mois de crise Ivoirienne, défendre la légitimité du président Laurent Gbagbo sans subir la censure des médias Français ne fut guère une sinécure!!!
Le principe même de la liberté d’expression n’est il pas que chacun puisse défendre son point de vue???
Ces journalistes s’en sont pris à coeur joie pour diaboliser un camp au détriment de l’autre.
D’un côté les anges, et de l’autre, les démons!!!
Allez raconter tout cela aux victimes de Duékoué, aux jeunes patriotes tombés à Abidjan sous les balles de la force Licorne alors qu’ils avaient « les mains nues » !!!

Résultat : Le Français moyen (et pire, l’intellectuel moyen) est Archi-convaincu qu’il n’y a eu qu’un seul vainqueur lors des présidentielles Ivoiriennes : Mr Alassane Ouattara !!!
Et après cela, on ose nous vanter la liberté d’expression en France ???
Pour fixer tout un chacun, la France a  » l’honneur  » de figurer au 44eme rang, niveau liberté d’expression, loin derrière la Côte d’ivoire du temps de laurent Gbagbo!!! ( ci joint le lien  ICI).

Robert Ménard, Monsieur

Mais ou est-il donc passé ce cher Robert Ménard ??? (porte parole de reporters sans frontière)???
Ce même journaliste si enclin à beugler sur tous les toits que la liberté d’expression était inexistante sous le régime Gbagbo !!!
Comme nous l’avions prédit, les journalistes Pro Gbagbo sont aujourd’hui poursuivis, vilipendés, menacés, enlevés, sequestrés voir plus ( Ci joint le lien ICI).
On s’en serait douté, le Sieur Robert Ménard n’a plus la langue aussi bien pendue quand Alassane Ouattara, lui même,  interdit « carrément » la parution de journaux Pro-Gbagbo !!
Et à ceux qui oserait « nous » rétorquer qu’il le fait pour ne pas envenimer les choses, nous aurions tôt fait de leur signaler que la même situation n’avait pourtant pas empêché le président Laurent Gbagbo de les autoriser et ce,même au plus fort de la crise !!!
Certes, il y eu bien quelques petits heurts mais, en règle général, ces journaux étaient toujours disponibles dans les kiosques (”Nord-Sud”, “Le patriote”, “L’intelligent d’Abidjan” et “Le mandat”, pour ne citer qu’eux )…


Touches pas à mon blog !!!

Alors, posons « leur » la question, à tous ces médias : « Pourquoi est-il possible de critiquer le président Laurent Gbagbo sans être inquiété alors qu’en revanche, toutes paroles déplacées à l’encontre du « président de la communauté dite internationale » nous vaut d’être réduits au silence??
J’ai parcouru les blogs Pro-Ouattara et tous les articles virulents contre le président Gbagbo, ne respectant guère les règles de toutes chartes confondues, sont toujours bel et bien à leur place !!!

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir écrit personnellement à la modération de mes différents blogs pour me plaindre ( le Post, Nouvelobs.com..), pour apporter encore plus de preuves sur les articles rejetés!!
Rien n’y a fait, ils n’ont jamais pris la peine de me répondre.

En conclusion, il convient donc de relever que « leur charte » n’est qu’un mot vide de sens.
Les « petits blogueurs » ne peuvent en aucun cas se permettre d’écrire un article qui irait à l’encontre de « leurs » opinions.

Mais peu importe.
Si j’arrive à informer, ne serait-ce qu’une personne, de cette manipulation de l’information par nos médias Français, ce sera déja ça de pris !!!

Yann-Yéc’han.


Seules leurs opinions comptent !!!

Mon Site : http://criseivoirienne.weebly.com/
Médias Français, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, France, Nicolas Sarkozy, Robert Ménard, Liberté d’expression, alassane Ouattara, Politique, Afrique, International, Actualités, web, Médias Français, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, France, Nicolas Sarkozy, Robert Ménard, Liberté d’expression, alassane Ouattara, Politique, Afrique, International, Actualités, web,Médias Français, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, France, Nicolas Sarkozy, Robert Ménard, Liberté d’expression, alassane Ouattara, Politique, Afrique, International, Actualités, web, Médias Français, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, France, Nicolas Sarkozy, Robert Ménard, Liberté d’expression, alassane Ouattara, Politique, Afrique, International, Actualités, web,Médias Français, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, France, Nicolas Sarkozy, Robert Ménard, Liberté d’expression, alassane Ouattara, Politique, Afrique, International, Actualités, web,Médias Français, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, France, Nicolas Sarkozy, Robert Ménard, Liberté d’expression, alassane Ouattara, Politique, Afrique, International, Actualités, web, Médias Français, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, France, Nicolas Sarkozy, Robert Ménard, Liberté d’expression, alassane Ouattara, Politique, Afrique, International, Actualités, web, Politique, Politique, Politique, Politique, Politique, Politique, Politique, Crise Ivoirienne, Crise Ivoirienne, Crise Ivoirienne, Crise Ivoirienne, Crise Ivoirienne, Crise Ivoirienne, Crise Ivoirienne

UN CRIMINEL DE GUERRE A L’ELYSEE, DECLARE MAITRE COLLARD SUR AFROHISTORAMA !!!

Maitre Collard traite Nicolas sarkozy de criminel de guerre concernant son coup d'état en Côte d'ivoire
                Maitre Collard n’y va pas par quatre chemins en ce qui concerne
l’intervention armée
de Nicolas Sarkozy en Côte d’ivoire.De plus, il a
le mérite de ne pas avoir sa langue dans
sa poche pour dire tout haut
ce que tout le monde pense tout bas.

Ci joint l’interview qu’il a bien voulu accorder à Afrohistorama :

Les hommes politiques, les hautes instances qui ont élu dans leurs urnes onusiennes Alassane Ouattara, sont comptables désormais du comportement criminel des troupes du premier chef d’état élu, en toute indépendance coloniale, par la communauté internationale. Le premier éjecteur étant, allez savoir pourquoi, Nicolas Sarkozy !

L’avenir, dont les indiscrétions percent toujours les plus épais silences nous révélera peut-être, une nuit sombre d’aveux, les raisons de cette affection fraternelle pour le général en chef des « dozos », ces chasseurs traditionnels du nord, qui ne ratent jamais le gibier. Sans prendre parti, ni pour l’élu de l’intérieur,  ni pour l’élu de l’extérieur, les saints étant rarement au pouvoir, on ne peut ignorer les cadavres des mille morts de Duékoué, les populations massacrées, jetées dans les puits, la fusillade le dimanche 3 avril, de dix fuyards, blottis dans la cathédrale San Pedro, l’incendie des villages du ministre Blé Goudé et du footballeur Didier Drogba, l’assassinat de Philippe Remond, professeur, français, et ami de Gbagbo, mort pour cette seule raison.

Les mercenaires, les Libériens, les Nigérians, les rebelles, sous l’autorité de Soro, l’ami de longue date de Ouattara et son futur Brutus : ils assassinent sous les yeux de cette belle communauté internationale, qui ne pense qu’à ses minables calculs, et qui défend les droits de l’homme lorsqu’ils penchent du côté de ses intérêts. Encore une fois, le redire vaut la peine, je n’ai pas à choisir entre Gbagbo et Ouattara,  mais je n’accepte pas que l’on fasse de l’un un tyran et de l’autre un ange tombé du ciel onusien des droits de l’homme pour atterrir dans l’urne idéale !

En France, on ignore tout de la Côte d’Ivoire, de son histoire, de sa fragilité, de ses richesses- pétrole, café, cacao, ananas- des conflits entre le Nord et le Sud, des risques de guerre ethnique, de l’embrasement qui menace d’enflammer ce pays et de le précipiter pour des années dans une tourmente d’horreur !

On ignore tout de Monsieur et Madame Ouattara… De vrais parisiens, invités dans les dîners en ville… Où, chez qui, avec qui ? S’il y a encore des journalistes dans ce pays qui n’obéissent pas au conformisme logique, ils sauront le dire un jour… Pourquoi, d’un coup, cette volonté de virer Gbagbo ? Parce qu’un onusien,  martien de cette planète verte, de la rage des bons sentiments internationaux, a décrété, comptable électoral précis, que l’élu était Ouattara. Notre président, sur le pied de guerre, fier comme un général d’Offenbach, a emboîté le pas, et a décrété que l’élu national devait laisser la place à l’élu international. Obama aussi. Au point que la France endettée est aujourd’hui en guerre.

Evidemment, l’outrecuidant qui oserait supposer que Nicolas et Barack, scouts internationaux, n’agiraient pas dans l’intention d’accomplir de bonnes actions, serait un mauvais esprit, un agent du malin. L’essentiel, c’est de voir ce que cache l’apparent.

Alors, que cache l’apparent ? Au nom d’une morale internationale, on fait et on défait les chefs d’Etat africains, enfin, pas tous, on choisit. Vous croyez vraiment que c’est l’envie de faire cracher aux urnes la vérité qui fait que les hélicoptères français tirent sur des Ivoiriens, que le président Sarkozy associe le nom de la France au massacre de Duékoué, qu’on jette tout un peuple dans la guerre civile, qu’on devient, par choix présidentiel, les complices de Ouattara, qu’on envoie des renforts militaires, que la gauche se tait de tout le poids de sa pétoche à parler ?

Dans ce conflit où deux points de vue s’affrontent dans l’expression violente du multi ethnisme et des rivalités tribales, on n’a pas la lutte des bons et des méchants, on a des ethnies qui s’opposent «en raison  des fractures inscrites dans la longue durée». En intervenant avec nos grosses bottes occidentales, on n’aura fait qu’aggraver la situation. La neutralité était la seule solution. Les morts des deux camps jugeront.

Maitre Gilbert Collard

Pour lire la déclaration sur Afrohistorama, cliquez ICI

massacres à duékoué par les rebelles à la solde d'Alassane Ouattara
Massacres à Duékoué par les rebelles à la solde d'Alassane Ouattara


Mon Site :  http://criseivoirienne.weebly.com/
Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique, Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique, Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique, Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique, Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique, Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique, Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique, Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique, Côte d’ivoire, Nicolas Sarkozy, Alassane Ouattara, Afrique, Actualités, Maitre Collard, France, Actualités, Abidjan, Politique

COTE D’IVOIRE : LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL IVOIRIEN CONSTATE LA VACANCE DU POUVOIR !!!

Le Conseil Constitutionnel de la République de Côte d’Ivoire

a constaté la vacance du pouvoir à Abidjan !!!

Le président du Conseil constitutionnel, Paul Yao N

Le président du Conseil constitutionnel, Paul Yao N’Dré.

L’information est passée sous silence mais elle est pourtant de taille. Le Conseil Constitutionnel de la République de Côte d’Ivoire a constaté la vacance du pouvoir il y a quelques jours à Abidjan.

Logiquement, c’est donc comme le veut la Constitution Ivoirienne, le Président de l’Assemblée Nationale qui doit assurer une nouvelle transition politique devant aboutir sur de nouvelles élections. Alassane Ouattara et ses soutiens internationaux le savent c’est pourquoi ils ont exigé dès lundi 11 avril 2011 du Président légal de la RCI, M. Laurent Gbagbo, la signature d’un acte de démission, autant dire, d’une capitulation. L’Histoire reconnaîtra la grandeur de cet homme qui, assiégé par des tanks français et des rebelles sans foi ni loi, bombardé par des missiles onusiens, disons-le sans détour, de « l’opération Licorne », a fait fi de sa vie en refusant d’apposer sa signature au bas d’un document inique. Certaines indiscrétions font même état de sommes, en millions d’euros, qui ont été proposées à Laurent Gbagbo, à vie, s’il démissionnait. On croit rêver.

La loi de la jungle, c’est-à-dire celle du plus fort, veut s’appliquer dans toute sa rigueur aux Ivoiriens. Nous leur disons aujourd’hui, faites appel à votre loi fondamentale, montrons leur qu’au XXIe siècle, les africains sont conscients désormais d’être devenus, au bout de cinq siècles d’exploitation, la civilisation qui connaît «la plus longue servitude de tous les temps ».

Un coup d’état international des fascistes libéraux

Un monstre, le libéral-fascisme, menace l’Afrique en général et l’Afrique francophone plus que jamais. Son objectif est de faire payer sa crise financière internationale à ceux qui ont été considérés depuis toujours comme des esclaves. Cet « Homme Africain qui n’est pas assez entré dans l’Histoire » comme le disait le Président Nicolas Sarkozy dans son fameux discours de Dakar en 2007. Il est urgent pour les Ivoiriens qu’ils utilisent les armes du droit et de la raison face au déploiement de la force brutale.

Comment Alassane Ouattara peut-il être Président de la Côte d’Ivoire alors même qu’il n’a pas prêté serment devant le Conseil Constitutionnel et que cette même institution ne l’a pas reconnu comme Président de la République ? C’était pourtant l’exigence minimale de l’Union Africaine. Le silence de la plupart des Chefs d’Etat du continent africain, qui n’ont pas noyé M. Ouattara sous les félicitations est éloquent. Certes quelques uns (le Président de la Guinée Equatoriale par exemple) auraient félicité M. Ouattara mais il est clair que le fait que ce dernier s’avise à marcher sur les institutions d’un pays qu’il est supposé diriger n’est pas rassurant.

A vrai dire, le Président de la Communauté internationale, l’ami du Président français, n’a pas d’autre solution s’il veut favoriser des institutions fortes selon le discours du Président Obama à Accra, que d’assumer son coup d’Etat international devant le monde, mais les coups d’Etat sont mal vus par l’Union Africaine, ou alors de retourner aux urnes. Il a prêté serment par écrit dit-il, mais nous lui répondons que le Conseil Constitutionnel ne l’a pas déclaré Chef de l’Etat.

Un imbroglio politico-militaro-juridique
La puissance ne suffit pas si elle ne se greffe pas sur le droit et avant tout sur celui des Etats. Si le « coup d’Etat international » de M. Ouattara est accepté alors n’importe qui pourra se déclarer Président de la République n’importe où à l’avenir. Si l’option armée est privilégiée sur la légalité alors tous les peuples africains doivent savoir qu’ils sont perdus pour plus d’un siècle sans doute.

Les élections dans nos pays ne seront toujours qu’une plaisanterie. La rapacité des ultra-libéraux qui tiennent les médias et les pouvoirs politiques occidentaux risquent de nous entraîner dans un nouvel esclavage qui ne dit pas son nom. Voilà pourquoi toute l’Afrique doit protester derrière les Ivoiriens.

Aucun africain digne de ce nom ne peut accepter ce que M. Ouattara a fait à la Côte d’Ivoire : financer un premier coup d’Etat contre M. Konan Bédié fin 1999 ; sponsoriser une rébellion armée en 2002, oublier qu’il doit son retour dans le jeu politique ivoirien à M. Gbagbo ; privilégier la brutalité en marchant sur des milliers de cadavres pour réaliser son rêve de Chef d’Etat ; cacher au monde entier le fait qu’il ne peut pas prêter serment par écrit et se considérer comme Chef d’Etat. Où a-t-on vu cela ? Le Conseil Constitutionnel Ivoirien ne peut pas se dédire. Ou alors, il faut que le Parlement dissolve le Conseil Constitutionnel. D’autres veulent nous réduire au rang de « primates à peine évolués » et M. Ouattara est en train de leur donner des arguments en écrasant sous un tapis de bombes le droit de son pays. Des dictateurs comme Omar Bongo faisaient au moins semblant de respecter la Constitution du Gabon ! Pourquoi pensez-vous que le clan Bongo bichonne autant la Cour Constitutionnelle de la République Gabonaise ? Mais c’est bien parce qu’il sait qu’une fois les recours des autres candidats aux présidentielles déposés, et après que la Cour Constitutionnelle ait validé une élection contestable, le tricheur qui prête serment devant la Cour et les institutions du pays devient légalement le Président.

Que devons nous faire ? La guerre ? Il faut croire que les acteurs politiques gabonais soient plus légalistes qu’Alassane Ouattara, c’est pourtant sur la décision de la Cour Constitutionnelle Gabonaise, malgré les preuves de la tricherie, que le Président Nicolas Sarkozy a été le premier à féliciter Ali Bongo Ondimba en 2009. Les ultra-libéraux qui en veulent coûte que coûte aux richesses du Golfe de Guinée ne parviennent même plus à cacher leurs mensonges.

Si Laurent Gbagbo, le Président légal de la Côte d’Ivoire, doit partir, alors pourquoi Ali Bongo reste-t-il au pouvoir ? Pourquoi n’est-ce pas André Mba Obame, officieusement vainqueur du scrutin présidentiel de 2009, n’est-il pas installé sur le fauteuil présidentiel au Gabon ?

Alors, cher Peuple Ivoirien, courage. Battez-vous au nom de la loi car Monsieur Ouattara et ses soutiens internationaux ont déjà perdu la bataille du droit.

Lu sur ivoire Business

Le ministre désiré tagro bastonné à mort par les hommes de Ouattara!!

De quoi est capable Mr Ouattara ?? Cet homme se nomme Désiré tagro,
ancien ministre du gouvernement de Laurent Gbagbo et l’un de ses plus fidèles
partisans.Après avoir eu la machoire fracturée
Il a été battu à mort et exécuté à l’hotel du golfe.
En voilà un bel exemple de justice de Mr Alassane Ouattara !!!

Mon site :  http://criseivoirienne.weebly.com/

                                                                                                                                                                               Yann-Yéc’han.

Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Actualités, Afrique, International, Alassane Ouattara, Web, Abidjan, Paul Yao N’Dré, France, Nicolas sarkozy ,Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Actualités, Afrique, International, Alassane Ouattara, Web, Abidjan, Paul Yao N’Dré, France, Nicolas sarkozy , Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Actualités, Afrique, International, Alassane Ouattara, Web, Abidjan, Paul Yao N’Dré, France, Nicolas sarkozy , Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Actualités, Afrique, International, Alassane Ouattara, Web, Abidjan, Paul Yao N’Dré, France, Nicolas sarkozy, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Actualités, Afrique, International, Alassane Ouattara, Web, Abidjan, Paul Yao N’Dré, France, Nicolas sarkozy, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Actualités, Afrique, International, Alassane Ouattara, Web, Abidjan, Paul Yao N’Dré, France, Nicolas sarkozy, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Actualités, Afrique, International, Alassane Ouattara, Web, Abidjan, Paul Yao N’Dré, France, Nicolas sarkozy, Conseil constitutionnel Ivoirien, Conseil constitutionnel Ivoirien, Conseil constitutionnel Ivoirien, Conseil constitutionnel Ivoirien, Conseil constitutionnel Ivoirien, Crise Ivoirienne, Crise ivoirienne, Crise ivoirienne, Crise Ivoirienne, Crise ivoirienne

COTE D’IVOIRE : Nouveaux Bombardements intenses de la force Française licorne sur Abidjan !!!

Manifestation Pro-Gbagbo à Paris

Les manifestations contre l’agression  Française en
Côte d’Ivoire prennent une ampleur de plus
en plus démesurée

Importante manifestation Pro-Gbagbo à Paris aujourd’hui, dimanche 10 avril  entre place de la République et place de la Nation …
Plus de 2000 Ivoiriens et Africains en colère ont dénoncé l’occupation Française et l’agression injustifiée contre un état souverain….
Au même moment, la France de Nicolas Sarkozy ordonnait de nouvelles frappes contre la résidence du président élu, bien qu’ayant promis de ne plus intervenir militairement ( pour preuve, cliquez ICI )….
Les forces de Laurent Gbagbo, aidées par les jeunes patriotes et les Ivoiriens eux même ont repris du terrain vendredi. Ainsi, Cocody, le plateau, la RTI et  tous les lieux stratégiques d’Abidjan sont retombés dans l’escarcelle du président Ivoirien…
La France constate amèrement qu’elle est entrain de s’embourber en terre éburnéenne….
La guérilla fait des adeptes chaque jour et les jeunes patriotes, désireux de servir leur pays s’engagent toujours plus dans l’armée de Côte d’ivoire….
La France, pour sa part, a fait main basse sur le port et l’aéroport d’Abidjan…
Chaque jour, des avions bourrés d’armes et de rebelles à bon prix viennent alimenter les forces d’Alassane Ouattara.
Les frappes systématiques de la force licorne sur le palais du président Gbagbo visent à amoindrir les résistances de ce dernier et à permettre aux rebelles de pouvoir enfin avancer…
C’est pourtant sans compter avec la résistance du peuple qui malgré les divers embargos de l’ONU continue à faire front autour de son président…
De partout des voix s’élèvent pour dénoncer l’intervention Française.
Conscient de ce fait, Nicolas Sarkozy tente le tout pour le tout afin d’éliminer celui qui a choisit de le défier….Comme toujours, la montre semble jouer en faveur de Laurent Gbagbo et il y a fort à parier que dans un avenir très proche Nicolas Sarkozy soit  forcé de rameuter ces chiens fous…

Manifestation du 07/04 à Paris

Yann-Yéc’han.

Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique, Guerre Côte d’ivoire, Abidjan, Crise Ivoirienne, Pro-Ouattara, Jeunes patriotes, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique, Guerre Côte d’ivoire, Abidjan, Crise Ivoirienne, Pro-Ouattara, Jeunes patriotes, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique, Guerre Côte d’ivoire, Abidjan, Crise Ivoirienne, Pro-Ouattara, Jeunes patriotes, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique, Guerre Côte d’ivoire, Abidjan, Crise Ivoirienne, Pro-Ouattara, Jeunes patriotes, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique, Guerre Côte d’ivoire, Abidjan, Crise Ivoirienne, Pro-Ouattara, Jeunes patriotes, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique, Guerre Côte d’ivoire, Abidjan, Crise Ivoirienne, Pro-Ouattara, Jeunes patrioteCOTE D’IVOIRE : Nouveaux Bombardements intenses de la force licorne sur Abidjan !!!COTE D’IVOIRE : Nouveaux Bombardements intenses de la force licorne sur Abidjan !!!

COTE D’IVOIRE : LA FRANCE PREND PRETEXTE DE L’EXFILTRATION D’UN DIPLOMATE POUR AMOINDRIR LES DEFENSES DU PRESIDENT IVOIRIEN LAURENT GBAGBO !!!

00h15, nuit du 07 Avril :   Bombardement de la résidence du président Laurent GBAGBO par tirs d’Helicos « FRANCAIS » et de l’ONUCI sous prétexte de protéger l’ambassadeur du Japon !!!

La Côte d’ivoire est attaquée en ce moment même….La force Française licorne est de la partie ainsi que l’ONUCI!!! Le palais du président Laurent Gbagbo est pilonné et de terribles détonations se font entendre tout azimuts !!!
Pourtant à 18h39, le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, jurait la main sur le cœur  que la France n’interviendrait plus en Côte d’ivoire et ce, même si Alassane Ouattara faisait appel à elle !!!

Cela semblait déjà ironique étant donné que la France s’était déjà fourvoyée dans cette opération!!!
En effet, dès lundi, et alors qu’elle n’en avait point l’autorisation, La France a bombardé des cibles telles un supermarché, l’hôpital, l’université, le palais présidentiel ( 20 fois..) et ce, bien que l’ONU n’ai autorisé que la destruction d’armes lourdes !!
Dire d’un supermarché ou d’une université qu’elle recèle des armes lourdes n’est que mauvaise foi, il faut bien le dire !!!
De même, la France n’a jamais reçu l’autorisation de bombarder le palais du président Laurent Gbagbo ni de faire un coup d’état!!!

En ce moment même, et après avoir assuré qu’on ne l’y reprendrai plus, la France bombarde un peu partout des cibles à Abidjan..Dont le palais présidentiel!!!!
Nicolas Sarkozy pensait que ses hommes avaient assez affaiblit l’ennemi pour que les rebelles de Ouattara s’en donnent à cœur joie et on a constaté qu’il n’en était rien étant donné que l’offensive de ce matin a été repoussée avec brio !!!
Alors, à une heure plus que tardive, quand tous les Français dorment profondément, la France revient sur sa parole donnée !!!
Les soldats de la force Licorne combattent au sol, d’après un correspondant qui se trouve à quelques centaines de mètres à peine des lieux!!!
Les soldats Français veulent affaiblir les résistances ainsi, demain matin, les rebelles de Alassane Ouattara finiront le boulot  » au grand jour » !!!!
Une fois de plus, la France de Nicolas Sarkozy s’est fourvoyée!!! Mais cela n’étonnera plus grand monde, après tout !!!

voici l’alibi de Sarkozy ↓↓↓ pour engager « sa force licorne » dans l’assaut final…c’est du délire!!

http://www.romandie.com/infos/News2/110406224015.3beiddkr.asp

le ministre français de la Défense, Gérard Longuet

le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, tel Pinocchio…


Mon Site :
http://criseivoirienne.weebly.com/

Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy