Côte d’ivoire, crise Ivoirienne : des énergies décuplées pour bouter hors de là le suppôt de Satan !!!

alassane Ouattara, ou comment diriger un pays par les armes!!!
Alassane Ouattara, président non-élu de Côte d'ivoire.

Il aura beau faire : IL NE SERA JAMAIS « LE » président de la Côte d’ivoire !!!
Les faits sont là !!!
Alassane Ouattara est un homme du passé, un homme avec des rêves d’un autre âge, d’un autre temps.
il ne suffit pas de prêter serment pour être président de la république!!!
Alassane Ouattara a volé le peuple Ivoirien.il a marché sur des milliers de cadavres pour s’assoir sur le fauteuil d’un autre.
Le coup d’état perpétré par la France pour installer à la tête de l’état ivoirien « un roi nègre » nous ramène à des temps que nous pensions révolus.
Alassane Ouattara s’est donc saisi du pouvoir par la force, par les armes : il s’est « imposé ».
Cependant, il y a bien une chose dont cet homme ne peut se prévaloir : l’amour du peuple!!!
Ainsi, la Côte d’ivoire est devenue une république bannanière, un beau pays d’Afrique administré par la France.
Pour preuves, par manque d’agents de police formés au métier, ce sont les soldats Français qui s’occupent de faire la circulation.
De même, beaucoup de fonctionnaires Français ont été dépêché dans le pays en raison du chaos ambiant.
Dans ces conditions, comment ne pas ressentir la douleur et la honte que doivent  éprouver ces fiers Ivoiriens qui se sont battus jusqu’au bout !! ( et qui continuent de le faire d’ailleurs)…

Ces derniers jours, l’actualité qui est sur toutes les lèvres est bel et bien l’arrestation du « Don Juan » Dominique Strauss kahn.
Ils sont nombreux, les africains, à jubiler de cette arrestation méritée!!!Cela sonne comme une revanche.
Certes, cela fait les affaires du nabo-Sarko mais après tout, c’est comme l’on dit : l’un après l’autre!!!Déja une vermine de moins, ne boudons pas notre plaisir….

Dominique strauss khan avait eu le culot de rallier la guerre injuste de Sarkozy contre le président Ivoirien.
Triste gauche qui ne récolte que ce qu’elle a semé.

Beaucoup de journalistes ont fait un rapprochement entre le président Ivoirien Gbagbo et l’ex président du FMI, strauss Khan.
Il convient de remettre les choses à leur place!!!
Absolument tout sépare ces deux hommes.
L’un a combattu pour l’indépendance de son pays, pour la liberté, pour la justice et ce, au péril de sa vie.
Quant à l’autre, sur la photo flanqué d’une sorte d’imperméable d’exhibitionniste, il s’est fait prendre pour viol ou tentative de viol.
Un homme d’age mur qui ne sait même pas résister à des pulsions d’adolescent!!!C’est pourtant bien l’une des caractéristiques qui nous distingue des animaux!!!
Pour la 2eme fois consécutive, et encore, DSK se fait prendre la main dans le sac ( quoique dans ce cas précis, il ne s’agisse pas vraiment de la main)….!!!

Dominique Strauss Khan : délinquabt sexuel
DSK : délinquant sexuel
Laurent Gbagbo "LE" président de la Côte d'ivoire
Président résistant.

Tristes hommes politique Français….Cette crise ivoirienne nous aura fait prendre conscience d’une chose : il y a pire que la mafia Italienne, pire que la Cosa Nostra!!!!
Quoiqu’il en soit, les Africains dignes ne sont pas prêts d’oublier le véritable président Ivoirien.
Pendant que le bourreau de l’hôtel du golfe se met dans la peau du justicier en pointant du doigt la CPI pour le président Ivoiren et son entourage, des actions sont menées par ci par là pour faire la lumière sur les multiples tueries qui ont eu lieu de 2002 jusqu’à maintenant.
Laurent Gbagbo arrêté, les tueries n’ont pas cessé pour autant, bien au contraire!!!
Une fois leur champion mis hors jeu, Alassane Ouattara a laissé libre cours à ses plus bas instincts.
Le nombre de personnes assassinées ne sera jamais révélé, comme l’on peut bien s’en douter!!!
Il y a fort à croire que ces mêmes assassinats seront attribués au président Ivoirien comme cela fut souvent le cas.
Maintenant que « ADO » est parvenu à ses fins, il convient de lui montrer l’ampleur de la tache qui sera la sienne.
De réconciliation, il n’est point question, cela va sans dire!!!
Liberer laurent Gbagbo, liberer Simone Gbagbo, liberer Affi N’guessan ainsi que tous les autres, et leur rendre tous leurs droits pour ramener un semblant de paix dans le pays.
Tant que ces conditions n’auront pas été appliquées, la résistance s’impose.
« OUI », les Ivoiriens ont déjà beaucoup trop soufferts et ce, au delà de l’imagination.
Mais la liberté est une condition non discutable.
L’oubli est à bannir!!! Comme on dit : loin des yeux, loin du cœur…..Voilà ce sur quoi compte « l’autre » pour usurper la fonction présidentielle!!!
Plus que jamais, nous sommes avec le  » véritable » président Ivoirien.Plus que jamais, nous nous efforcerons de dénoncer ce complot abject qui nous meurtri dans nos cœurs.

Alassane Ouattara ne peut tuer tout ceux qui sont contre lui et autant qu’il le sache : nous sommes très nombreux!!!
                                                                             Yann-Yéc’han.

Chers Amis !!!

A l’occasion de l’ « investiture » de Quisling ADO alias le boucher de Sindou, je propose que les 20 et 21 mai nous donnions de la voix pour rappeler certaines vérités:
1°) Laurent Gbagbo est le président élu donc légitime et légal de la CI. Il est illégalement détenu par des putschistes armés et soutenus par la France!!!
2°) La Ci est devenue une devenue française et Quisling ADO alias le boucher de Sindou est le délégué de l’homme de la Cote d’Ivoire alias Nicolas Sarkozy!!!
3°) Quisling ADO alias le boucher de Sindou a mis en place avec la complicité du nabot-Naparte un régime liberticide et démission nationale!!!
4°) Le pouvoir soutenu par Sarkozy a commis des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre qui font que Quisling ADO doit être traduit devant les tribunaux!!!
5°) Rappeller toutes exactions et crimes de la coalition FRCI-Licorne-ONUCI !!!

Mon site : http://criseivoirienne.weebly.comcôte d’ivoire, crise ivoirienne, laurent gbagbo, gbagbo, alassane ouattara, politique, afrique, ivoiriens, ivoire, actualités, hôtel du golfe, côte d’ivoire, crise ivoirienne, laurent gbagbo, gbagbo, alassane ouattara, politique, afrique, ivoiriens, ivoire, actualités, hôtel du golfe, côte d’ivoire, crise ivoirienne, laurent gbagbo, gbagbo, alassane ouattara, politique, afrique, ivoiriens, ivoire, actualités, hôtel du golfe, côte d’ivoire, crise ivoirienne, laurent gbagbo, gbagbo, alassane ouattara, politique, afrique, ivoiriens, ivoire, actualités, hôtel du golfe, côte d’ivoire, crise ivoirienne, laurent gbagbo, gbagbo, alassane ouattara, politique, afrique, ivoiriens, ivoire, actualités, hôtel du golfe, côte d’ivoire, crise ivoirienne, laurent gbagbo, gbagbo, alassane ouattara, politique, afrique, ivoiriens, ivoire, actualités, hôtel du golfe

Une côte d’ivoire à la merci de l’axe du mal Licorne-Onuci-FRCI d’Alassane Ouattara

ouaip.jpg

Depuis l’arrestation du Président Laurent GBAGBO, le 11 avril 2011, par le trio Licorne-Onuci-Rebelles d’Alassane Dramane Ouattara, l’on assiste quotidiennement à :

– Des traques systématiques de pro-GBAGBO : les employés de la Présidence, les Ministres du Gouvernement AKE N’GBO, les leaders LMP, les cadres de sociétés proches ou susceptibles d’être proches du Président Laurent GBAGBO : ces personnes sont, sur la base d’une liste préétablie, pourchassées jusque dans leur dernier retranchement, enlevées, battues à mort ou conduites à une destination inconnue;

– Des persécutions de fonctionnaires ou travailleurs proches de LMP par les rebelles, sur dénonciation calomnieuse de leurs collègues proches d’Alassane Dramane Ouattara : appelés à reprendre le travail, certains sont dépouillés de leurs voitures et d’autres biens, d’autres sont battus et d’autres encore arrêtés et conduits à une destination inconnue ;

– Des agressions de personnes de l’ethnie Bété, Gouro ou Dida, qui sont, à tout moment et en tous lieux (rues, barrages, domiciles…) dépouillés de leurs biens, humiliés, sauvagement battus, torturés et tués ;

– Des arrestations et enlèvements de patriotes : jeunes, femmes, enfants et vieillards sont soit arrêtés à des barrages dressés par des jeunes malinké et burkinabé, soit enlevés à leurs domiciles et conduits dans des endroits inconnus, d’où l’on sait qu’ils ne reviendront pas pour la plupart ; c’est également le cas des élèves et surtout des étudiants que l’on soupçonne d’appartenir tous à la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) : les universités publiques sont fermées et les résidences universitaires, pillées et saccagées pour certaines et d’autres occupées par les rebelles d’Alassane Dramane Ouattara ;

– Des éliminations progressives d’éléments des Forces de Défense et de Sécurité : on leur demande de se rallier, pour mettre fin aux hostilités, mais une fois désarmés, certains sont conduits au peloton d’exécution dans la forêt du Banco;

– Des enlèvements de personnes sous traitement dans les hôpitaux vers des destinations inconnues ; certaines ont été grièvement ou mortellement blessées au cours des nombreux bombardements des MI 24 de la Licorne, qui n’épargnent aucune cible à la recherche d’ »armes lourdes » : l’hôpital militaire d’Abidjan (HMA), qui accueillait également des civils a été détruit en même temps que l’université d’Abobo-Adjamé;

– Des pillages de domiciles d’honnêtes citoyens : les rebelles burkinabés, maliens, guinéens et autres sénégalais et nigériens, lourdement armés, continuent, en toute quiétude, de constituer leur butin de guerre. Les colonnes de 4×4 pleinement chargées forment un long cortège à destination du Burkina et du Mali via Bouaké…

– Des bombardements de populations civiles à Yopougon, la commune la plus peuplée d’Abidjan : toujours à la recherche d’ »armes lourdes », les MI 24 de la Licorne n’ont pas épargné les populations civiles en bombardant les positions des « miliciens » etc…

En réalité, la Licorne, l’ONUCI et les rebelles d’Alassane Dramane Ouattara ne sont rien d’autre qu’une armée d’occupation. Elle quadrille tout le territoire national : les aéronefs français (notamment les MI 24 et les Puma) survolent le territoire pour repérer des positions, transporter des rebelles et, au besoin, bombarder des sites et populations civiles ; des navires de guerre français sont au large des côtes ivoiriennes. Les militaires et gendarmes français et ceux de l’ONUCI sont déployés sur tout le territoire du District d’Abidjan. Le spectacle est à voir…
– Sarkozy, le nouveau leader de la communauté internationale, dirige depuis Paris cette armée d’occupation

tous sont sous les ordres de Paris : Ban Ki Moon et l’ambassadeur de France les transmettent à l’ONUCI, à la Licorne et à Alassane Dramane Ouattara qui, à son tour, les répercutent sur ses rebelles et nouveaux administrateurs.

– Alassane Dramane Ouattara, dans ce schéma, apparaît de toute évidence comme un gouverneur de Province : la France, par son armée, a pris possession des lieux, son Président ordonne et Alassane Dramane Ouattara exécute. La France sécurise tout le territoire et Alassane Dramane Ouattara administre. C’est une forme grossière de recolonisation de la Côte d’Ivoire qui ne gène nullement ni la communauté internationale, ni Alassane Dramane Ouattara et ses partisans.
Qu’a-t-on promis à l’ex-puissance coloniale qui revient en force ? Telle est la question à poser au Président démocratiquement élu par la communauté internationale, Alassane Dramane Ouattara.
Eric Lassale
http://ivoirebusiness.net/?q=node/3663

Voir la vidéo sur l’axe du mal….ICI

côte d’ivoire, crise ivoirienne, alassane ouattara, abidjan, laurent gbagbo, ivoire, ivoiriens, actualités, afrique, politique, international, côte d’ivoire, crise ivoirienne, alassane ouattara, abidjan, laurent gbagbo, ivoire, ivoiriens, actualités, afrique, politique, international, côte d’ivoire, crise ivoirienne, alassane ouattara, abidjan, laurent gbagbo, ivoire, ivoiriens, actualités, afrique, politique, international, côte d’ivoire, crise ivoirienne, alassane ouattara, abidjan, laurent gbagbo, ivoire, ivoiriens, actualités, afrique, politique, international, côte d’ivoire, crise ivoirienne, alassane ouattara, abidjan, laurent gbagbo, ivoire, ivoiriens, actualités, afrique, politique, international, côte d’ivoire, crise ivoirienne, alassane ouattara, abidjan, laurent gbagbo, ivoire, ivoiriens, actualités, afrique, politique, international

Côte d’ivoire :Un bonbon pour Dacoury Tabley!!!

Picture

Un bonbon!!!donnez lui bonbon!!!Comme si l’homme pouvait encore, vu son état calamiteux, mettre la moindre hostie dans son gosier!!!!
Dacoury Tabley, Strauss kahn Africain, ex gouverneur de la BECEAO et proche du président Gbagbo a vécu, à n’en pas douter, les heures les plus sombres de toute son existence!!!!
Vilipendé, molesté, déshabillé et tabassé sans retenue, l’homme semble proche de la mort.
Quelle scène ahurissante que cette femme qui veut à tout prix lui faire sucer un bonbon devant les caméras pour « prouver » au monde entier que ce dernier est entre de bonnes mains et…….. »que l’on se soucie de sa santé et de son bien être » !!!!
Apparemment, Dacoury Tabley a payé sa totale allégeance au (toujours) président Laurent Gbagbo.
En effet, Alassane Ouattara lui avait à maintes fois ordonné de ne pas procéder au versement de salaire des fonctionnaires, pendant la période des fêtes de noël.
Dacoury Tabley avait choisit d’ignorer les relances successives du président désigné par la Communauté internationale et de suivre le président élu par le conseil constitutionnel de Côte d’ivoire.Une décision tout à fait pleine de bon sens au regard du droit en la matière.
Oui mais voilà, le droit en Afrique, qui s’en soucie???
La France est arrivée avec ses gros sabots et a mis à mal toutes les institutions….
Pourtant, on se souviendra du fairplay de Mr Dacoury Tabley qui, alors qu’il pouvait résister à cette tentative de déstabilisation du camp Ouattara, a décidé de donner sa lettre de démission….
Apparemment, cela n’a pas suffit à le faire pardonner et Ouattara à préféré laisser ses lycaons déverser leur fureur sur notre homme…
Cette petite vidéo qui suit prouvera aux uns et aux autres que le président auto proclamé de l’hôtel du golfe n’est pas très enclin à la miséricorde et au pardon….
Au moment ou la Côte d’ivoire a, par dessus tout besoin de repanser ses plaies, ADO se montre chaque jour un peu plus autoritaire, soit en interdisant totalement les journaux d’opposition, soit en cautionnant les meurtres des pro Gbagbo et FDS pourtant venus déposer les armes.
Cet homme peut il décemment diriger un pays dont la moitié ( voir beaucoup plus..) ne jure que par Gbagbo???
Alassane Ouattara peut il, en toute quiétude, éliminer la moitié des habitants de la Côte d’ivoire pour « enfin » accéder à son rêve le plus cher???
Il semble que les journaux occidentaux, si prompts à nous détourner de la vérité depuis le début, n’aient pas mesuré l’ampleur du nombre de morts , suite à ce conflit…
Disons plutôt qu’ils ferment les yeux et suivent la politique de leur gouvernement…
Abidjan n’a jamais aimé Alassane Ouattara
Cela n’est d’ailleurs pas un hasard si son investiture vient, pour la 3eme fois successive, d’être repoussée !!!
Une investiture qui, justement,  ne se fera plus à Abidjan mais bel et bien à Yamoussokro.
La crise ivoirienne est loin d’être finie et beaucoup se refusent à accepter cet homme mis en place par la France et les USA.
Après tout, le droit à la résistance est un droit !!!
Les FDS se regroupent et deviennent à leur tour des rebelles.
La boucle est bouclée.
Tout cela ressemble fort à un recommencement.
La rébellion de Soro et de Ouattara n’était-elle pas ( ou plutôt n’est elle pas…) elle même composée d’anciens déserteurs de l’armée ivoirienne??? ( hormis les commandos Burkinabé, mercenaires Nigérians et gros bras Sénégalais )…
Pendant 10 longues années, Alassane Ouattara a mis des bâtons dans les roues du président Ivoirien, ne pouvant se faire à sa victoire.
Laurent Gbagbo n’est pas homme à vouloir coute que coute se faire vengeance.
Il aura été emprisonné deux fois par Alassane Ouattara et pourtant, quoique les mauvaises langues en disent, il n’a jamais porté la main sur lui.
Cependant, tous les Ivoiriens ne sont pas aussi sages que leur chef, loin s’en faut!!!
Après tout, au vu de l’intolérable ingérence de la France et de son coup d’état ignoble, pourrait on vraiment le leur reprocher???
L’exemple de « feu » général IB ( chef du commando invisible) n’est il pas, en lui même, révélateur de l’état d’esprit de toute cette « clique »??
IB avait deux solutions :
Se rendre et mourir ou…..
Se battre et mourir.
la suite, on la connait…

                                                                                                                                                              Yann-Yéc’han.


Un bonbon, donnez lui un bonbon !!!


côte d’ivoire, laurent gbagbo, alassane ouattara, gbagbo, crise ivoirienne, hôtel du golfe, abidjan, actualités, afrique, politique, international, web, côte d’ivoire, laurent gbagbo, alassane ouattara, gbagbo, crise ivoirienne, hôtel du golfe, abidjan, actualités, afrique, politique, international, web, côte d’ivoire, laurent gbagbo, alassane ouattara, gbagbo, crise ivoirienne, hôtel du golfe, abidjan, actualités, afrique, politique, international, web, côte d’ivoire, laurent gbagbo, alassane ouattara, gbagbo, crise ivoirienne, hôtel du golfe, abidjan, actualités, afrique, politique, international, web côte d’ivoire, laurent gbagbo, alassane ouattara, gbagbo, crise ivoirienne, hôtel du golfe, abidjan, actualités, afrique, politique, international, web, côte d’ivoire, laurent gbagbo, alassane ouattara, gbagbo, crise ivoirienne, hôtel du golfe

COTE D’IVOIRE : LA POTENCE POUR LAURENT GBAGBO ET LE PARDON POUR ALASSANE OUATTARA ??

L'ONU recolonise l'Afrique !!

« S’il vous plait, dites au boucher de Sindou [qui n’est toujours pas Président – cf. aussi ici pour l’instant] d’arrêter le génocide en Côte d’Ivoire. Il nous tue depuis 2002 et attribuait ses crimes à Gbagbo. Je crois que le monde comprend ce qu’on disait. Avez vous compris ce qu’on déplorait depuis toutes ces années? L’expression « escradron de la mort » est sortie de la bouche de Ouattara à Marcoussis en janvier 2003 car il payait ces mêmes criminels pour aller regler ses comptes à ceux qui l’emmerdaient. Qu’on me dise le nom d’un politicien, d’un homme d’affaire ou d’un journaliste que Gbagbo a fait arrêter ou exécuter. Ils ont tous reçu de l’argent de Gbagbo pour améliorer leurs conditions de vie. On a même construit un logement à Bédié, on est allé les chercher dans leur exils et on leur a accordé des indemnités. Pour remercier L. Gbagbo, ils ont fait tous les complots. C’est Bédié qui a nommé les tueurs de Ouattara « les Forces Nouvelles » à Marcoussis. Voilà comment la forfaiture est partie et ils ont plombé la politique de Gbagbo pendant 10 ans. Ils sont armés et ils accusaient Gbagbo de tous les noms. Ils cachaient leurs charniers au nord du pays et appelaient gbagbo boulanger. Ils détournaient de l’argent (on a découvert 81 milliard de fcfa dans le bureau de Soro Guillaume à la primature). Ouattara est le diable. Il a encore exécuté des gens dans un car ce matin sur la route de Dabou.

Alors, soyez notre voix s’il vous plait. Gbagbo est victime de son engagement pour la liberté de l’Afrique. Sarkozy a tiré sur notre Président comme un lapin pendant 16 jours. N’est-ce pas une honte pour le nègre ? Fort de cette complicité, les tueurs commettent un génocide. Vous continuez de vous taire et justifiez le crime ? »

Côte d'ivoire :Au coeur du scénario de l'horreur !!!

Cliquez sur Les liens
suivants !!!

Quand, à l’heure de l’humiliation gratuite, on voit en effet encore certains médias, blogs et commentaires répercuter les vieilles diffamations contre ceux qui sont bafoués en ce moment-même, la vraie question que devrait se poser quiconque est un peu sensé est :

Et si ce dont on accuse le couple Gbagbo et les patriotes n’était que pure calomnie, selon l’adage « qui veut noyer son chien l’accuse de la rage » ?
– Affaire Kieffer ? L’enquête n’a abouti à rien de concret, les éléments principaux étant des témoignages se reprenant l’un l’autre et avérés douteux :http://unevingtaine.wordpress.com/2009/07/23/nouveau-scoop-kieffer%E2%80%A6-et-un-visa-un/
http://unevingtaine.blogspot.com/2010/10/elections-ivoiriennes-france3-en.html
– Charnier de Yopougon ? – le point de départ de la calomnie : l’enquête ouverte par Gbagbo a été stoppée par le ministère de la justice pro-Ouattara imposé à Marcoussis… Il est vrai qu’elle commençait à désigner… son camp :http://www.notrevoie.com/develop.asp?id=36504
– « Escadrons de la mort » ? Gbagbo et sa femme ont été disculpés par la justice française qui a condamné les journaux français ayant diffusé cette diffamation : http://unevingtaine.wordpress.com/2006/05/03/%C2%ABescadrons-de-la-mort%C2%BB-%C2%ABparis-afp-le-monde-condamne-en-appel-pour-avoir-diffame-laurent-gbagbo-et-son-epouse%C2%BB-titre-de-la-croix/
– Bombardement de Bouaké ? Gbagbo a été mis totalement hors de cause par les avocats des familles de soldats, qui ont dénoncé le blocage de l’enquête par… les autorités françaises, qui avaient commencé par exfiltrer, par deux fois, les pilotes biélorusses mis à leur disposition. Une série d’éléments en lien ici : http://unevingtaine.blogspot.com/2011/01/du-bon-usage-de-la-calomnie.html

Alors pourquoi tant de calomnie, pourquoi vouloir noyer « son chien » ? Elément d’explication le plus récent de cette attitude irrationnelle de Paris :

« Il ne faut pas oublier que Gbagbo est catholique [sic] et que Ouattara est musulman. Le fait de soutenir le second est signe d’ouverture de notre part » (Sarkozy au conseil des ministres selon « Le Canard enchaîné »).

http://resistances.akwedo.com/post/4660795332/un-lion-est-tombe-il-sappelait-gbagbo

http://jssnews.com/2011/04/14/sarkozy-doit-etre-juge-par-le-tpi/

Alassane Dramane Ouattara

Ouattara et ses hordes, parce que la résolution 1633 n’a pas été respectée, ont commis des massacres de masse extrêmement violents aux cris de ‘Allah wakbar’. On estime ces massacres à plusieurs milliers, voire plusieurs dizaines de milliers. L’un des derniers fut commis à Duékoué ou plus de 1000 personnes ont été violées, mutilées ou brûlées vives ! Mais que faisaient donc les forces de l’ONUCI et la Force Licorne ? Elles sont pénalement responsables de ne pas avoir appliqué la résolution 1528 ! Mais ça n’a pas empêché Juppé et son chef de nous refaire le coup du ‘nous intervenons pour protéger les civils’. »

Lu sur le blog de delugio : Bis Répétita

  l’adresse de mon site : http://criseivoirienne.weebly.com
Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Gbagbo, Afrique, International, Abidjan, ONU, ONUCI, Crise ivoirienne, Actualités, Politique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Gbagbo, Afrique, International, Abidjan, ONU, ONUCI, Crise ivoirienne, Actualités, Politique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Gbagbo, Afrique, International, Abidjan, ONU, ONUCI, Crise ivoirienne, Actualités, Politique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Gbagbo, Afrique, International, Abidjan, ONU, ONUCI, Crise ivoirienne, Actualités, Politique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Gbagbo, Afrique, International, Abidjan, ONU, ONUCI, Crise ivoirienne, Actualités, Politique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Gbagbo, Afrique, International, Abidjan, ONU, ONUCI, Crise ivoirienne, Actualités, Politique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Gbagbo, Afrique, International, Abidjan, ONU, ONUCI, Crise ivoirienne, Actualités, Politique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Gbagbo, Afrique, International, Abidjan, ONU, ONUCI, Crise ivoirienne

Côte d’ivoire : Aider à sauver le « Navire France » de son Capitaine Sarkozy et de sa politique africaine

La force Française licorne de Nicolas sarkozy en Côte d'ivoire
La force Française licorne de Nicolas sarkozy en Côte d'ivoire

Lettre ouverte à Monsieur Jean-Marie Bockel


Ancien Ministre, Fondateur de la Gauche Moderne

Objet : Aider à sauver le « Navire France »

de son Capitaine Sarkozy et de sa politique africaine

Monsieur le Ministre,

Bien souvent, l’Histoire de France et celle d’Afrique se sont retrouvées entremêlées par des évènements douloureux ou heureux. La conscience humaine ne retenant généralement que les faits stigmatisants qui ont marqué l’Histoire, nous sommes (actualité oblige par ailleurs !) contraints de vous interpeller sur les vestiges de la période coloniales qui font actuellement couler tant de larmes et de sang sur le continent africain à travers la Libye et la Côte d’Ivoire, et ce par la volonté première de votre Président. Je m’adresse à vous parce que vous avez une culture sensible à la justice et surtout à celle que demandent les peuples d’Afrique que l’Histoire semble vouloir inscrire aux abonnés exploités.

Ce n’est pas faute pour vous d’ailleurs, homme de Gauche, d’avoir dans le gouvernement de Nicolas Sarkozy, exigé avec des mots entrés dans l’Histoire, la mise à mort de la Francafrique en janvier 2008 en ces termes si forts et si beaux : «La rupture annoncée se fait encore attendre six mois après…Je veux le redire clairement : ces changements sont nécessaires et ils auront lieu. (…) Le poids des habitudes est un obstacle à ce changement, la rupture annoncée à Cotonou tarde à venir…Je veux que cessent les interférences de ceux que le président Sarkozy a qualifiés à Cotonou d’émissaires officieux qui n’ont d’autre mandat que celui qu’ils s’inventent. C’est une nécessité pour tenir un discours exigeant aux Africains…Aujourd’hui, devant vous, je vais signer l’acte de décès de la Françafrique. Je veux tourner la page de pratiques d’un autre temps, d’un mode de relations ambigu et complaisant dont certains, ici comme là-bas, tirent profit au détriment de l’intérêt général et du développement ».

Jean-Marie Bockel
Jean-Marie Bockel

Vous en avez subi les foudres des concernés mais malheureusement aussi de votre propre gouvernement. Vous avez semblé, contre mauvaise fortune, faire bon cœur en attendant des jours meilleurs.

Aujourd’hui, se présente un moment historique pour vous de réaffirmer vos convictions, de voler au secours de l’Afrique mais aussi de la France, votre mère patrie.

Aujourd’hui, elle se détourne de ses valeurs en raison d’une politique étrangère qui la défigure qui fait d’elle une dévoreuse de vies en Afrique.

En effet, engager dans ce continent des expéditions militaires comme au XVIIIème siècle pour contenter des « ego » ou doper des cotes de popularité en chute libre à l’approche d’élections, ne devrait plus être dans l’agenda d’hommes politiques responsables en ce 21ème siècle.

Pourtant, c’est ce que l’on voit engager au nom de la France, en Libye (où on aurait pu négocier en faveur de réformes démocratiques et de libertés publiques au lieu de faire les coups de feu) et en Côte d’Ivoire où on a carrément piétiné la légalité, adoubé une rébellion et fait la guerre à un président légal et légitime, sous les fallacieux prétextes de voler au secours de populations civiles et de la démocratie.

Les drames qui se déroulent dans ces deux pays constituent des crimes et resteront gravés dans la conscience universelle au détriment de la France, en particulier, puisque terre première des droits de l’Homme.

Il y a, Monsieur Bockel, dans leur commission, tant de haine, tant de violations des principes sacrés du Droit, de la morale, que se taire serait participer à ces crimes contre l’humanité.

Nous vous demandons de regimber, de dire que la France ne se reconnaît pas dans ces faits. Dites-le maintenant haut et fort ; trouvez encore ici la formule imprescriptible -comme hier vous l’avez fait pour la Francafrique- afin qu’il soit su que les Français, fidèles à l’idéal des Lumières, des droits de l’Homme, de la Démocratie, du Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, de la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats, il en existe toujours.

Des peuples d’Afrique vous entendront, y puiseront le réconfort pour persévérer dans leur réarmement moral et vous aurez, de surcroît, une arme fatale pour entrer dans une campagne présidentielle qui, à tous points de vue, aura un cachet historique sans précédent.

Cette campagne, en se déroulant notamment sur le thème de la politique étrangère et spécialement africaine, va révéler des crimes graves commis, on peut dire, à l’insu du plein gré des Français, par d’autres Français qui seront à la quête du suffrage populaire.

Ayez l’audace, le courage, pour intenter cette accusation dans laquelle, au nom de la France, des dirigeants se sont exposés, et vous éclairerez utilement les citoyens de l’Hexagone sur les actes crapuleux qui se commettent notamment en Côte d’Ivoire et dont les affiches dans les métros parisiens aujourd’hui révèlent que, loin d’être destinées à ouvrir la Côte d’Ivoire à la liberté et à la démocratie, ont pour fin de construire une réputation usurpée à un candidat dont la réélection est incontestablement en pointillé.

Merci d’assumer cette responsabilité qui n’était jusqu’à présent mise sur la place publique que par le Front National et le Parti communiste français. Cette prise de position, défendue auprès de vos alliés naturels du Nouveau Centre Hervé Morin et du Parti Radical Jean-Louis Boorlo, notamment, vous aidera à constituer pour votre candidat une surface électorale dans la dignité de vos croyances et des valeurs de cette France éternelle dont parlait si bien le Général de Gaulle.

Victory Toussaint

Collaborateur à SAN FINNA

sanfinna@yahoo.fr

Le président Ivoirienen Laurent Gbagbo
Le président Ivoirienen Laurent Gbagbo

Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Force licorne, Pro-Ouattara, Pro-Gbagbo, Crise ivoirienne, Afrique, Abidjan, Guerre Côte d’ivoire, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Force licorne, Pro-Ouattara, Pro-Gbagbo, Crise ivoirienne, Afrique, Abidjan, Guerre Côte d’ivoire, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Force licorne, Pro-Ouattara, Pro-Gbagbo, Crise ivoirienne, Afrique, Abidjan, Guerre Côte d’ivoire, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Force licorne, Pro-Ouattara, Pro-Gbagbo, Crise ivoirienne, Afrique, Abidjan, Guerre Côte d’ivoire, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Force licorne, Pro-Ouattara, Pro-Gbagbo, Crise ivoirienne, Afrique, Abidjan, Guerre Côte d’ivoire, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Force licorne, Pro-Ouattara, Pro-Gbagbo, Crise ivoirienne, Afrique, Abidjan, Guerre Côte d’ivoire, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Force licorne, Pro-Ouattara, Pro-Gbagbo, Crise ivoirienne, Afrique, Abidjan, Guerre Côte d’ivoire, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Force licorne, Pro-Ouattara, Pro-Gbagbo, Crise ivoirienne, Afrique, Abidjan, Guerre Côte d’ivoire, Politique Africaine, sarkozy, Politique Africaine, sarkozy, Nicolas Sarkozy, Nicolas sarkozy, Politique Africaine, Sarkozy, Politique Africaine

Communiqué officiel du gouvernement de la Côte d’ivoire au 09/04/11.

SEM Laurent Gbagbo et son premier ministre.
SEM Laurent Gbagbo et son premier ministre.

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT DE
LA REPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

Le lundi 26 mars 2011, après trois mois de tentatives infructueuses de prendre possession des sites stratégiques d’Abidjan, les rebelles se sont repliés sur les fronts EST et OUEST de la zone gouvernementale et ont attaqué simultanément ces deux fronts avec l’appui aérien et terrestre des forces de l’Onuci et de licorne. – Sur le front ouest : les constats suivants peuvent être relevés : A Duékoué, une barbarie sans nom s’est abattue sur la population supposée proche du Président GBAGBO, occasionnant plus de 2000 morts avec un pic de plus de 800 morts les 28 et 29 mars 2011. Il s’agit là d’un véritable génocide. Lors de l’attaque du village de Doké, le chef de village et ses 10 notables ont été égorgés par les rebelles. 

A la Cathédrale de San Pedro, pendant la messe du dimanche 3 avril 2011, les rebelles ont fait irruption dans l’église en ouvrant le feu, bilan : 10 morts. A Daloa, Lakota, Bayota, Ouragahio, Issia, Sinfra et dans bien d’autres localités du pays,

Don Mello
Don Mello

des pillages systématiques, commis par des rebelles et des prisonniers libérés et armés, ont été suivis d’élimination physique et de l’incendie de villages entiers et d’habitations dans les villes. -Sur le front EST: Sous escorte et encadrement de l’onuci et de licorne, les rebelles ont pris successivement toutes les villes avec les mêmes scènes : libération et armement des prisonniers, pillage ciblé de magasins et de domiciles, incendies et éliminations physiques. -Sur le front central, à Tiébissou, les frappes aériennes de l’onuci et de licorne ont eu raison des Forces de Défense et de Sécurité qui avaient vaincu les rebelles et se dirigeaient sur Bouaké. 2 A Abidjan tous les sites stratégiques de l’Etat ont été pilonnés par les hélicoptères et les chars de l’onuci et de licorne : Camp d’Akouedo et d’Agban, Ecole de Gendarmerie, la RTI, le Palais Présidentiel, la Résidence Officielle du Chef de l’Etat. Les Forces de Défense et de Sécurité ont fait preuve d’héroïsme en mettant en déroute le trio onuci-licorne-rebelles sur les champs de batailles. Tous les sites stratégiques restent toujours sous contrôle. Après l’échec du trio, la force licorne fait main basse sur l’aéroport et déroule une nouvelle phase de son engagement en faisant débarquer, dans la nuit du 2 au 3 avril, 7 Transalls de l’armée française transportant un régiment de plus de 700 bérets verts de la légion étrangère française avec de nouveaux chars, des caisses de munitions et d’armes. Le prétexte servi au monde est la récupération des ressortissants français vivant à Abidjan et à l’intérieur du pays. Après un ballet aérien des hélicoptères des forces licorne, le transport et le positionnement des troupes rebelles, les forces françaises licorne sont rentrées en action en larguant des dizaines de bombes sur la Résidence du Chef de l’Etat, la Radio et la Télévision Ivoiriennes, avec comme raison officielle la destruction des armes lourdes et comme objectif inavoué l’assassinat du Chef de l’Etat constitutionnellement élu et investi par le Conseil Constitutionnel, Son Excellence Monsieur le Président Laurent GBAGBO.

Nous étions en droit de penser que les dénonciations de ces attaques militaires par la communauté internationale auraient amené la France à mettre un terme à sa tentative d’assassinat, mais force est de constater que la France reste constante dans son projet funeste. C’est ainsi que le jeudi 7 avril, elle a décidé, par la bouche de Monsieur Alassane Dramane Ouattara, de mettre en place un blocus de sa Résidence Officielle. C’est ainsi également que dans la nuit du 8 au 9 avril 2011 le ballet aérien des hélicoptères des forces licorne, le transport et le positionnement des troupes rebelles, le largage de bombes, sur la résidence du Chef de l’Etat ont repris de plus bel. Le jeudi 7 avril, Monsieur Alassane Dramane Ouattara fait un discours à la nation comme président et annonce un train de 3 mesures et de promesses. Nous sommes familiers de ses rodomontades. C’est le lieu de rappeler au monde entier qu’au regard de la Constitution Ivoirienne et du principe de non ingérence qui régit les Etats membres de l’ONU, Mr Alassane Dramane Ouattara n’est ni élu par le peuple ivoirien ni investi par le Conseil Constitutionnel ivoirien, il n’a pas prêté serment, par conséquent toutes ces décisions sont nulles et de nul effet. Le Président de la République condamne la tentative d’assassinat perpétrée par l’armée française à travers les frappes aériennes. Le Président de la République appelle le peuple à continuer la résistance pour faire barrage à cet n-ième coup de force. Le Président de la République demande aux populations de rester déterminées dans la lutte pour la libération de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique. Le Président de la République compatit à la souffrance qui leur est imposée par Alassane Dramane Ouattara et ses terroristes. Il sait qu’elles souffrent du manque de nourriture, de médicaments, qu’elles vivent dans la peur et dans la précarité et que plus particulièrement dans les zones rurales, les populations vivent cachées en brousse dans la faim et le froid. Le Président de la République exprime toute sa détermination à continuer la lutte. Le Président de la République a la ferme conviction que des épreuves actuelles et des décombres, la Côte d’Ivoire ressuscitera glorieuse, fière et prospère. Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire.

Je vous remercie. Fait à Abidjan le 9 avril 2011

Pour le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire,

M. Ahoua DON MELLO Porte-Porte

 

Gouvernement de la Côte d'ivoire
Gouvernement de la Côte d'ivoire

Gbagbo, Abidjan, Cocody, Crise ivoirienne, Alassane Ouattara, France, Nicolas sarkozy, Pro-Gbagbo, Pro-Ouattara, Afrique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Abidjan, Cocody, Crise ivoirienne, Alassane Ouattara, France, Nicolas sarkozy, Pro-Gbagbo, Pro-Ouattara, Afrique, Côte d’ivoire, Laurent Gbagbo, Gbagbo, Abidjan, Cocody, Crise ivoirienne, Alassane Ouattara, France, Nicolas sarkozy, Pro-Gbagbo, Pro-Ouattara, AfriqueCôte d’ivoire, Communiqué officiel Côte d’ivoire, Actualités Côte d’ivoire, Abidjan, guerre Côte d’ivoire, Ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique,Côte d’ivoire, Communiqué officiel Côte d’ivoire, Actualités Côte d’ivoire, Abidjan, guerre Côte d’ivoire, Ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique,Côte d’ivoire, Communiqué officiel Côte d’ivoire, Actualités Côte d’ivoire, Abidjan, guerre Côte d’ivoire, Ivoire, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Afrique

COTE D’IVOIRE : LA FRANCE PREND PRETEXTE DE L’EXFILTRATION D’UN DIPLOMATE POUR AMOINDRIR LES DEFENSES DU PRESIDENT IVOIRIEN LAURENT GBAGBO !!!

00h15, nuit du 07 Avril :   Bombardement de la résidence du président Laurent GBAGBO par tirs d’Helicos « FRANCAIS » et de l’ONUCI sous prétexte de protéger l’ambassadeur du Japon !!!

La Côte d’ivoire est attaquée en ce moment même….La force Française licorne est de la partie ainsi que l’ONUCI!!! Le palais du président Laurent Gbagbo est pilonné et de terribles détonations se font entendre tout azimuts !!!
Pourtant à 18h39, le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, jurait la main sur le cœur  que la France n’interviendrait plus en Côte d’ivoire et ce, même si Alassane Ouattara faisait appel à elle !!!

Cela semblait déjà ironique étant donné que la France s’était déjà fourvoyée dans cette opération!!!
En effet, dès lundi, et alors qu’elle n’en avait point l’autorisation, La France a bombardé des cibles telles un supermarché, l’hôpital, l’université, le palais présidentiel ( 20 fois..) et ce, bien que l’ONU n’ai autorisé que la destruction d’armes lourdes !!
Dire d’un supermarché ou d’une université qu’elle recèle des armes lourdes n’est que mauvaise foi, il faut bien le dire !!!
De même, la France n’a jamais reçu l’autorisation de bombarder le palais du président Laurent Gbagbo ni de faire un coup d’état!!!

En ce moment même, et après avoir assuré qu’on ne l’y reprendrai plus, la France bombarde un peu partout des cibles à Abidjan..Dont le palais présidentiel!!!!
Nicolas Sarkozy pensait que ses hommes avaient assez affaiblit l’ennemi pour que les rebelles de Ouattara s’en donnent à cœur joie et on a constaté qu’il n’en était rien étant donné que l’offensive de ce matin a été repoussée avec brio !!!
Alors, à une heure plus que tardive, quand tous les Français dorment profondément, la France revient sur sa parole donnée !!!
Les soldats de la force Licorne combattent au sol, d’après un correspondant qui se trouve à quelques centaines de mètres à peine des lieux!!!
Les soldats Français veulent affaiblir les résistances ainsi, demain matin, les rebelles de Alassane Ouattara finiront le boulot  » au grand jour » !!!!
Une fois de plus, la France de Nicolas Sarkozy s’est fourvoyée!!! Mais cela n’étonnera plus grand monde, après tout !!!

voici l’alibi de Sarkozy ↓↓↓ pour engager « sa force licorne » dans l’assaut final…c’est du délire!!

http://www.romandie.com/infos/News2/110406224015.3beiddkr.asp

le ministre français de la Défense, Gérard Longuet

le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, tel Pinocchio…


Mon Site :
http://criseivoirienne.weebly.com/

Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Côte d’ivoire, Gbagbo, Alassane Ouattara, forces pro-Ouattara, Cocody, Abidjan, Afrique, France, force licorne, Nicolas Sarkozy